mer. Mai 25th, 2022

Pour améliorer la qualité de l’air dans une maison, l’on peut choisir entre plusieurs types de VMC. Il faut savoir que la performance de chacun d’entre eux joue un rôle important dans la circulation de l’air à l’intérieur de notre habitation. Il existe actuellement des systèmes de ventilation adaptés à toutes les maisons. Pour permettre de ventiler en continu une habitation, on a le choix entre différents types de VMC.

Les VMC simple flux autoréglable et hygroréglable

Parmi les systèmes de ventilation les plus courants, on retrouve notamment la VMC simple flux. Son fonctionnement est assez facile à comprendre. L’air neuf est intégré dans la pièce dans laquelle la VMC est placée. Cela se fait via des entrées d’air autoréglables.

Son rôle consiste à réguler l’effet du vent pour que les débits entrants soient constants. Grâce à l’extracteur, l’air traverse la maison depuis la pièce principale vers les autres salles plus polluées. L’air vicié est par la suite dirigé vers l’extérieur par des bouches d’extraction. Ces dernières sont généralement situées dans les pièces humides d’une habitation telles que :

  • Les salles de bain
  • La cuisine
  • Les W.C…

Concernant la VMC hygroréglable, elle permet de mieux contrôler l’air extrait. On peut ainsi bénéficier d’une optimisation plus juste du renouvellement de l’air. Cela se fait en fonction du taux d’humidité dans une pièce. C’est une solution qui permet de faire des économies d’énergies importantes. Le système comprend une :

  • VMC Hygro A : elle est équipée d’entrées d’air autoréglable qui peuvent varier selon la pression. Les bouches d’extraction d’air hygroréglable permettent de moduler le débit d’air en fonction de l’humidité.
  • VMC Hygro B : Les entrées d’air sont également hygroréglables. Elle est conseillée si l’on veut une maison basse consommation.

Vous aurez de plus amples informations sur le sujet en parcourant le site https://vmc-vandamme.be/.

VMC simple flux autoréglable

La ventilation mécanique contrôlée double flux

Il s’agit d’un système permettant de maîtriser les débits d’air qui entrent et qui sortent de votre logement. En optant pour une VMC double flux, l’air à l’intérieur d’une habitation est brassé et en plus elle est capable de réutiliser les calories présentes dans l’air extrait pour le distribuer dans toute la maison.

Son principal avantage est qu’elle dispose de filtres qui permettent de protéger l’échangeur thermique contre tous risques d’encrassement. En stoppant l’arrivée de poussières ou encore de pollens, ils peuvent améliorer la qualité de l’air intérieur.

Si l’on veut habiter dans un logement mieux chauffé et une atmosphère plus saine, il est conseillé d’opter pour la VMC double flux.

L’installation de ce type de système est surtout recommandée pour les maisons neuves. Cela permet notamment d’intégrer dans les plans les places nécessaires à tous les équipements qui composent la VMC. Il s’agit entre autres :

  • De deux réseaux de gaines distincts qui disposent chacun de son propre ventilateur
  • D’une prise d’air ou un puits climatique : elle est nécessaire pour faire entrer l’air neuf et pour évacuer l’air vicié
  • D’un échangeur thermique : son rôle consiste à récupérer la chaleur de l’air à l’intérieur pour la transférer vers l’air entrant.

Toutefois, rien ne vous empêche d’en faire poser une dans le cadre de travaux de rénovation. Il suffit de trouver un professionnel qui dispose des compétences nécessaires pour le mettre en place.

By Damien