ven. Août 12th, 2022
se préparer à une cession d’entreprise

Il arrive parfois pour les chefs d’entreprise de vendre leur affaire à quelqu’un qui en a proposé un bon prix. Autrement dit, ils vont céder leur exploitation à autrui, passer les commandes à une autre personne et quitter l’organisation.

Ce n’est pas toujours une étape facile étant donné que certains sont entrepreneurs et ont bâti eux-mêmes les sociétés. C’est pourquoi il est important de bien préparer cette cession, s’assurer que tout est en ordre pour les nouveaux arrivants.

Rechercher le repreneur qui convient

Bien évidemment, un chef d’entreprise ne va pas laisser son ouvrage, tout son travail, entre les mains de n’importe qui. Il est donc naturel de rechercher l’individu considéré comme idéal pour reprendre l’affaire, tant ailleurs que parmi les offres reçues.

Globalement, les dirigeants souhaitent retrouver un peu d’eux-mêmes dans le repreneur, sa copie, mais un peu plus jeune de préférence. D’ailleurs, durant cette investigation, il conviendra de rester prudent vis-à-vis des informations sur l’entreprise qui seront communiquées, respecter la confidentialité.

Réaliser un diagnostic complet de l’exploitation

Cette étape intéresse surtout les vendeurs potentiels puisqu’elle démontre la valeur de l’entreprise, donc la productivité de l’investissement à accomplir. Effectivement, il est question ici de faire un audit des indicateurs de performance sectoriel, regroupé en plusieurs champs d’analyse.

Aussi, le mieux serait de mettre en place un suivi financier, afin de comparer et d’évaluer les indicateurs de performance. Ces derniers permettront de valoriser le potentiel de l’entité, comme mentionné dans le site https://cedersonentreprise.com/ qui donne plus d’informations.

état de cession aux collaborateurs

Faire une évaluation du prix de cession

Quand il est question de vendre, il y a bien sûr un prix, un prix devant être à la hauteur. Par contre, la notion de valeur est relative et elle varie selon chaque situation et selon la personne concernée.

Heureusement, il existe de nombreuses méthodes ayant pour but de déterminer le prix de cession d’une entreprise d’une manière précise. On distingue l’évaluation par rapport à des indicateurs financiers, l’évaluation basée sur la rentabilité, l’évaluation patrimoniale… et bien d’autres encore.

Communiquer l’état de cession aux collaborateurs

Une fois que la décision de vendre a été prise, les salariés de l’entreprise doivent être mis au courant. Après la communication interne, il faut s’atteler à la communication externe pour trouver l’acquéreur si ce n’est pas déjà fait.

Suite à la communication interne et externe, il faut prévenir les tiers et les partenaires extérieures (fournisseurs, banques, client… etc.). Parfois, il arrive que plusieurs salariés ou même les clients de l’entité se portent comme étant acquéreurs ou investisseurs.

Rédiger les actes de cession

Ceci est l’aspect un peu juridique de la cession d’une entreprise qui nécessite de ce fait des professionnels qualifiés. Effectivement, l’idéal serait d’être accompagné par des avocats ou des experts-comptables puisque de nombreux pièges peuvent se présenter.

De plus, il sera plus facile d’entamer les négociations sur les possibles exigences de l’acquéreur en étant assisté par l’expert. Un professionnel serait également un conseiller et un guide, un élément très important surtout s’il s’agit d’une première cession.

By Damien