sam. Août 13th, 2022

Le taxi, un moyen de transport payant à portée des passagers, de porte-à-porte, contrairement aux transports communs. Le taxi est idéal pour des courses en toute sécurité, intimité et tranquillité. Vous pouvez également avoir une réunion ou des discussions privées lors de votre déplacement. Découvrez tout ce que vous devez savoir au sujet du taxi à Paris.

Le chauffeur de taxi à Paris

Pour exercer leur profession, les chauffeurs de taxis parisiens doivent passer un examen pour obtenir une carte professionnelle. Ils doivent se soumettre régulièrement à une visite médicale et présenter périodiquement leur véhicule à un contrôle technique. Ils sont limités à onze heures de travail quotidien.

Le chauffeur peut refuser certains modes de paiement comme le règlement par chèque, mais doit l’indiquer sur la vitre extérieure du véhicule. Il  est  tenu d’accepter le paiement par carte bancaire quel que soit le montant du prix de la course, et doit donc disposer dans son véhicule d’un terminal de paiement par carte bancaire visible du client et en état de marche.

Caractéristiques d’un vrai taxi parisien

Suivant les conventions, il est obligatoire qu’un taxi soit équipé d’un lumineux sur le toit. Il doit y avoir un horodateur sur la plage arrière du véhicule (indiquant l’heure de fin de service). Un taxi à Paris doit posséder un compteur pour calculer le prix de la course. Et il doit y avoir une plaque avec le numéro du taxi sur l’aile avant droite. Tout véhicule qui ne dispose pas de tous ces équipements n’est pas un vrai taxi.

Les Boers sont la police du taxi à Paris. Cette brigade participe activement à la lutte contre le travail illégal par le biais, notamment, de la répression des taxis clandestins.

Les différents types de taxis à Paris

Les taxis conventionnés sont reconnaissables grâce au logo bleu « Taxi conventionné – Organismes d’assurance maladie ». Ce logo figure sur la vitre arrière du taxi conventionné. Le prix d’une course en taxi conventionné est identique à celui d’une course non conventionnée, le tarif règlementaire s’applique. Mais si vous utilisez un taxi non conventionné, le coût de votre déplacement ne sera pas remboursé par l’Assurance Maladie. Il restera intégralement à votre charge.

Outre les taxis conventionnés, il y a aussi les taxis adaptés. La flotte de taxis parisiens dispose d’environ 150 taxis adaptés aux personnes handicapées (véhicules équipés d’une rampe). Ces taxis permettent le transport d’une personne en fauteuil roulant. Les tarifs sont ceux d’une course classique. Le tarif règlementaire s’applique.

Modes de fonctionnement des taxis à Paris

Le conducteur d’un taxi doit être titulaire d’une autorisation de stationnement affichée sur le véhicule. Cette autorisation est rattachée à un secteur géographique dans lequel le taxi a le droit de marauder. C’est-à-dire, prendre en charge des passagers qui le hèlent dans la rue. Prendre en charge des passagers qui l’attendent dans des files réservées aux taxis dans les gares et aéroports. Attendre dans une station taxi  où un passager peut le solliciter directement ou l’appeler.

Certains taxis disposent encore d’une signalétique blanche et lumineuse située sur le toit du véhicule. Lorsque le lumineux blanc est allumé, le taxi est libre. Tous les taxis doivent s’équiper d’un nouveau lumineux à double couleur à l’occasion du renouvèlement de leur voiture. Si le vert est allumé, cela signifie que le taxi est libre. Par contre si c’est le rouge qui est allumé, le taxi est occupé. Et lorsqu’une gaine est posée sur le lumineux, cela explique que le taxi est en pause. Il ne peut pas réaliser une course.

Tarification des taxis parisiens

Il n’existe que trois tarifs horokilométriques à Paris : le A, le B et le C. Le tarif A est applicable le jour, en semaine et dans Paris intramuros. Le tarif B et C sont les tarifs majorés. Tarif B et C selon les circonstances (nuit, heures de pointe, week-end, dimanche matin, petite couronne, extérieur de la petite couronne). Les lettres sont associées à une couleur de lampe. Le blanc pour le tarif A, l’orange pour le B et le bleu pour le C. Elles figurent de manière visible sur le taximètre éclairé (à l’intérieur du taxi) et au niveau du dispositif lumineux extérieur (fixé sur le toit du taxi). Il n’existe pas de suppléments bagage à Paris. Aucun supplément bagage ne peut ainsi être appliqué même dans les cas des forfaits aéroports.

En outre, à Paris, des forfaits de réservation immédiate et réservation à l’avance de 4 euros et de 7 euros ont été mis en place.

Enfin, les courses entre Paris intramuros et les aéroports CDG et Orly font l’objet de prix fixes forfaitaires. Un seul forfait doit être appliqué pour une même course, même pour le transport de plusieurs passagers (sans suppléments bagages).

Rendez-vous sur ce site pour d’autres informations important concernant le transport, le voyage, la mode, etc.

By Damien