ven. Août 12th, 2022
acheteur de terrain en Belgique

 

Toutes les personnes qui mettent en vente leur terrain n’ont qu’une seule envie, c’est de trouver un acquéreur au plus vite. L’opération n’est toutefois pas aussi facile qu’on le pense. Avec de la chance, on peut certes réussir à le céder rapidement. Outre le fait de miser sur le hasard pour vendre sa parcelle dans les plus brefs délais, il existe certaines démarches à effectuer qu’il convient de connaître.

S’informer sur la situation de votre terrain

Lorsqu’on envisage de mettre en vente une parcelle, le premier réflexe à avoir est de se rendre à la mairie du lieu où se situe le terrain. L’objectif est de consulter le plan local d’urbanisme ou PLU. Grâce à ce document, on peut se renseigner sur les règles d’urbanismes et étudier la faisabilité de votre projet de vente. Vous pourriez ainsi savoir si votre terrain est constructible et s’il peut être cédé.

À défaut d’avoir un PLU dans votre commune, vous pouvez également consulter le règlement national d’urbanisme ou RNU. On peut aussi s’informer sur la possibilité de viabiliser le terrain.

Borner et mesurer le terrain

C’est une étape indispensable si l’on veut réussir à trouver rapidement un acheteur de terrain en Belgique. C’est notamment le cas s’il fait encore partie d’une indivision ou s’il n’est pas encore borné. L’opération requiert l’intervention d’un géomètre expert. Il devra alors mesurer et borner le périmètre de la parcelle qui doit être vendue. Dans sa démarche, il tiendra compte des directives du propriétaire et du PLU.

Une réunion de tous les voisins est nécessaire dans le cas où le terrain se trouve au milieu de plusieurs propriétés privées. Le géomètre pourra ainsi procéder à ce que l’on appelle le bornage contradictoire. Cela consiste à analyser leur titre de propriété et les plans annexes à leur acte de vente. Un procès-verbal de bornage sera établi. Il devra être signé par tous les voisins concernés.

Si tous se passent bien, un document d’arpentage sera délivré par le géomètre. Il permettra d’identifier les nouvelles parcelles après la division.

La publicité de la vente

La publicité de la vente

C’est la phase la plus importante dans une démarche pour vendre son terrain. Elle consiste à faire connaître au plus grand nombre que vous mettez votre lot en vente. Pour ce faire, plusieurs techniques peuvent être utilisées. Premièrement, vous pouvez en parler autour de vous auprès de vos proches et de vos connaissances.

On peut aussi diffuser des annonces dans les journaux spécialisés. Actuellement, avec internet, il est plus facile de faire la publicité de la vente de son terrain. Il existe plusieurs sites sur lesquels on peut publier des annonces de ce type. Certains d’entre eux sont gratuits et d’autres non. À noter que les plateformes payantes permettent de bénéficier d’une plus grande visibilité. C’est une solution à privilégier pour attirer plus d’acquéreurs potentiels.

Les réseaux sociaux sont également des pistes à explorer pour proposer son bien à la vente.

Si l’on veut s’affranchir de ces différentes tâches, l’on peut aussi confier la vente de son terrain à une ou plusieurs agences immobilières. Elles s’occuperont de toutes les démarches nécessaires pour trouver rapidement un acheteur à votre terrain.

By Damien